Qui a découvert l’électron ?

On attribue à Joseph John Thomson la découverte de l’électron, en 1897, alors qu’il enseignait au laboratoire Cavendish de Cambridge, au Royaume-Uni. Il s’intéressait à cette époque aux propriétés des tubes à décharge, vénérables ancêtres de nos tubes à néon. Dans ces tubes, un gaz à faible pression est excité à l’aide de deux électrodes situées à ses extrémités.

Thomson montra qu’un faisceau de « corpuscules » (ce que l’on appellera plus tard « électron ») était émis par l’électrode négative ou cathode. Il observa que ce faisceau était dévié par des champs magnétique et électrique. Enfin il montra que ces corpuscules avaient une masse bien inférieure à celle de l’atome le plus léger. Thomson venait de découvrir un des constituants de l’atome ! L’électron est la première particule élémentaire mise en évidence !

Une idée révolutionnaire puisqu’on pensait à l’époque que l’atome était le composant fondamental de la matière (en effet « atome » vient du grec « atomos » qui veut dire « insécable » c’est-à-dire que l’on ne peut pas couper »).

Dans les années qui suivirent, de nombreuses expériences furent réalisées par plusieurs physiciens avant que les idées de Thomson ne fussent finalement acceptées. Joseph John Thomson reçut le prix Nobel en 1906 pour ses recherches sur les décharges électriques dans les gaz.

L’électron est omniprésent et indispensable à notre existence ! C’est parce que les atomes constituant les molécules échangent des électrons que les liens chimiques existent et que les réactions chimiques sont possibles. C’est aussi parce que les électrons sont capables de se mouvoir dans certains matériaux, dits conducteurs, que le courant électrique existe et que l’électronique a pu être conçue. Et c’est parce que les électrons peuvent sauter d’une orbite à une autre au sein des atomes que le filament chauffé d’une ampoule émet de la lumière…

Publicités

Où sommes-nous ?

Voici notre adresse cosmologique :

Collège Vauban

Belfort

Territoire de Belfort

Franche-Comté

France

Europe

Planète Terre

Système solaire ( étoile appelée Soleil )

Bras d’Orion

Galaxie La Voie Lactée

Groupe local

Superamas de la Vierge

Grand Mur CfA2

Cosmos

Univers

Le nouveau Brevet (DNB)

Une toute nouvelle épreuve sera proposée pour la première fois au DNB 2017 !

Ce sera une épreuve sur les programmes de Physique-chimie, SVT et Technologie.

Cette épreuve durera une heure et sera notée sur 50 points ( 700 points pour la totalité du DNB).

L’épreuve portera sur une thématique commune à 2 matières. Il y a donc 3 combinaisons possibles : soit Physique-chimie et SVT, soit  Physique-chimie et Technologie, soit SVT et Technologie. Un tirage au sort aura lieu !